• banner-maisongruyere 1

LA MAISON GRUYÈRE

Chroniques

Le résumé de « la maison gruyère » :

Paul vit dans la maison gruyère. Un drôle de nom pour une drôle de maison.

Dans un pays occupé, perturbé par la guerre, elle devient un refuge pour ceux pourchassés. Au son d’un étrange tic-tac, des hommes, des femmes épris de justice et de liberté luttent, s’aiment, se perdent dans un quotidien fait désormais de missions secrètes, de noms, de codes, de cachettes.

Pour lire un extrait, utilisez les boutons ou les flèches de navigation.

LE MOT DE L’AUTEURE

Anne Ledouard naît en 1977 à Lyon. Elle se définit comme un riche mélange de ses origines irlandaises et vietnamiennes.

Bercée par les histoires de sorcières et de guerriers celtes racontées par sa mère, elle développe rapidement le goût pour la lecture et l’écriture.

Elle signe la maison gruyère inspirée de 3 rêves. Un récit touchant, émouvant dans lequel tout lecteur pourra trouver un message personnel.

LA COUVERTURE : ON EN PARLE ?

Comme une majorité de nos couvertures celle-ci à été réalisée par Caroline Lor, graphiste au talent incontestable.
Pour joindre l’artiste, c’est par là : GRAPHISME LOR

LES LECTEURS EN PARLERONT BIENTÔT

Effectivement c’est ici que, très bientôt, vous pourrez découvrir l’avis des lecteurs publiés ici ou sur des sites indépendants. N’hésitez pas d’ailleurs à laisser votre point de vue personnel une fois que vous aurez lu cet ouvrage. N’oubliez pas de partager !

LES CHRONIQUEURS AUSSI !

Et, bien évidemment, c’est aussi dans cette rubrique que vous pourrez lire les comptes rendus des chroniqueurs sur cet ouvrage.

FICHE TECHNIQUE

GENRE : Chroniques
ISBN : 978-2-493761-19-4
FORMAT : 140×225
NOMBRE DE PAGES : 192
POIDS : 272g
DATE DE PARUTION : 30/11/2023
PRIX : 13€

Edition Associative
EkrysturE est une association littéraire « créée par des auteurs, pour les auteurs ».

Nous contacter

Pas là pour le moment ! Mais vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

il reste une place au cimetière dans les travées impairesNouvelles déroutantes